Accueil | Culture Loisirs & Tourisme | Patrimoine et Histoire

Patrimoine et Histoire

Au cœur de l’Aveyron, dans la haute vallée du Lot où naissent les monts d’Aubrac, dans un écrin naturel de collines, s’impose Estaing, l’un des Plus Beaux Villages de France sur la Via Podiensis des chemins vers Saint- Jacques-de-Compostelle. D’origine gallo-romaine méconnue, le village est établi sur un ancien méandre du Lot. Son nom d’origine latine -«stagno» en 1082 – signifie étang et souligne sa situation géographique particulière. L’histoire d’Estaing se confond avec celle de son château, d’allure romantique, qui émerge fièrement du bourg séculaire aux couleurs des pierres de schiste et des ardoises grises. Par-delà le pont gothique, au détour de ses ruelles pittoresques, de curiosités vernaculaires en merveilles architecturales, remontez le temps et venez à la découverte de la petite et grande histoire d’Estaing !

le PONT GOTHIQUE

Monument Historique classé Bien Culturel du Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO au titre des chemins de St Jacques de Compostelle.

Construit vers 1490, achevé sous l’impulsion de François d’Estaing dont la statue (1866) trône sur le pont, face au village et à la croix en fer forgé qui inspira l’orfèvre Henri Lesieur pour la création de la Croix d’Estaing, célèbre bijou du Rouergue.

Chaque année, il est emprunté par les pèlerins se rendant à Saint-Jacques.

LE COLLEGE

Maison de style Renaissance arborant l’écusson des armes d’Estaing, classé à l’inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques.

Construit dans les années 1520-1530 pour accueillir les six prêtres de la fraternité Saint-Jean dite « de Louradou », c’est l’actuelle Mairie et Office de Tourisme.

Il compte de nombreux détails sobres mais de caractère : sa porte d’accès en bois clouté et au verrou en fer forgé ; l’écusson aux armes d’Estaing, un encorbellement sur pignon ouest qui évoque des mâchicoulis purement décoratifs introduisant, en  angle, une sculpture de tête curieuse ; enfin, une étonnante passerelle à balustres de pierre à découvrir dans la rue du Collège.

L’église saint-fleuret

Classée à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques.

Bel édifice construit sur l’éperon de schiste qui présente les vestiges de sépultures rupestres rares, datant du XIe siècle, l’église d’Estaing est dédiée à Saint-Fleuret.
De style gothique, elle est dotée de riches ornements, notamment six retables des XVIIe et XVIIIe siècles arborant statues en bois dorés,  tableaux et bas-reliefs et dont le plus remarquable est celui de la chapelle abritant les reliques de saint Fleuret; une collection de bâtons de procession de la confrérie des Pénitents Bleus ; les vitraux  contemporains de Claude Baillon.
Sur le parvis, la croix en pierre calcaire quadrilobée, à double face, est de facture remarquable (XVIe siècle – Monument Historique).
La crypte rendue accessible, aménagée et restaurée en 2009, fut l’objet de fouilles archéologiques.

LE CHATEAU

Classé Monument Historique en 1945, l’édifice devient en 2005 la propriété de la SCI du Château d’Estaing puis en 2012, celle de la Fondation Valéry Giscard d’Estaing. Il fut pendant près de 8 siècles la résidence des Comtes d’Estaing, illustre famille du Rouergue.

A la Révolution, l’édifice est confisqué et l’état le revend à des particuliers, après avoir morcelé les bâtiments. En 1836, s’installe la Congrégation religieuse Saint-Joseph d’Estaing.
Les religieuses demeureront au château jusqu’à la fin de l’an 2000, date à laquelle elles vendront le château à la Mairie d’Estaing qui elle-même le cèdera 5 ans plus tard.

Depuis 2005, des travaux de restauration sont réalisés chaque année au château. Ils contribuent à redonner à l’édifice son aspect d’origine, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur des bâtiments et à mettre en valeur l’architecture ancienne. Ainsi, les façades reprennent peu à peu leur allure d’antan et plusieurs salles restituent aujourd’hui l’atmosphère des siècles passés.

LA CHAPELLE DE L’OURADOU

L’architecture est inscrite sur l’inventaire supplémentaire le 16 janvier 1997.
Le Baptême du Christ et les statuts de la Vierge et de l’ange de l’Annonciation forment un ensemble remarquable lui valant d’être classé au titre des monuments historiques.

La Chapelle a été commanditée par Jean POUGET, chanoine de la cathédrale de Rodez, et consacrée par le bienheureux François d’Estaing le 18 juillet 1529.

église de Vinnac

A mi-chemin entre Estaing et Espalion, sur les hauteurs, près des causses, se niche l’église Saint-Blaise de Vinnac.

Classée Monument Historique, dédiée à Saint-Blaise, cette église aux dimensions modestes conserve des parties romanes et présente des sculptures de grande qualité comme les chapiteaux du portail et de la nef mais aussi une très belle série de modillons.